Aumônerie pour la Jeunesse, l'Enfance et la Famille

René Delattre

René Delattre, premier directeur de l’AJEF

Je me souviendrai toujours de cette journée de septembre 2008. Au premier jour de ma nouvelle activité. Je venais d’exercer 26 années de ministère pastoral auprès de plusieurs églises dans le nord et dans le sud. Parallèlement, j’avais dirigé le Coteau Fleuri pendant 18 ans, et travaillé dans différents centres de vacances. Sans oublier les rassemblements de jeunesse, la formation BAFA….

Depuis le départ, deux « cœurs de mission », l’église et la jeunesse, battaient en moi. Cela n’a jamais été très facile à gérer, car je n’ai jamais réussi à « trancher ». Même au milieu de milliers de jeunes, ou bien avec des auditoires d’enfants, c’est l’église que je servais et c’est mon ministère que j’exerçais.

Mais voilà, en septembre 2008, j’avais tout mon temps pour me consacrer à l’AJEF.

Ma toute première tâche a été de réaliser le dossier du mois d’octobre. Intitulé « ma vie pour les autres », il avait pour thème, l’action sociale en lien avec un excellent livre édité chez Viens et Vois (Elio Madonia, Ma vie pour mon prochain).

Puis, rapidement, le travail s’est mis en place : j’avais l’impression de lire une partition musicale déjà écrite. J’ai rencontré des pasteurs et des chrétiens motivés et compétents dans leurs domaines. Ils sont devenus de précieux collaborateurs et les branches de l’AJEF ont commencé à voir le jour, créant ainsi la « planète AJEF ».

La méthode a été de réunir des compétences autour d’un seul thème, de créer des groupes de travail à effectif réduit et de définir 3 ou 4 objectifs pour chacun d’eux. C’est ainsi qu’une quinzaine de groupes sont nés et ont commencé à développer leur créativité dans les domaines de la jeunesse, de l’enfance et de la famille.

Nous sommes ensuite entrés dans le « concret » : des milliers de jeunes rassemblés à DNJ, des centaines d’animateurs formés dans les églises, plusieurs dizaines de responsables de jeunesse, d’action sociale, de groupes étudiants et maintenant de porteurs de projets scolaires ont bénéficié de la vision de l’AJEF.

Nous pouvons dire que l’AJEF a été une étape du chemin de conversion de plusieurs centaines de personnes. Elle a aussi permis de susciter des vocations diverses ou d’entretenir la motivation et la vision pour diverses actions chrétiennes.

Ces 8 années ont été très intenses, car le travail n’a cessé de croître. Mais ces déplacements ont été à l’origine de belles rencontres tant dans le monde évangélique au travers du CNEF, qu’en Europe, avec les leaders nationaux de jeunesse et dans ma famille spirituelle, les Assemblées de Dieu, qui est aussi un incroyable réservoir de talents.


© 2017 AJEF - Mentions légales

Theme by Anders NorenHaut ↑